• グルメツアー

    羊蹄山の下、マッカリーナ「風のレストラン」

    Maccarina à côté d’un petit Fuji-san, le Yôtei-zan

    Non, ce n’est pas une déclinaison locale de la macarena… mais un charmant restaurant (et hôtel) dans le coin de Niseko (https://maccarina.co.jp/).

    La cuisine est tout à fait à la hauteur de ce charmant décor. Le menu à 7700 yens, de saison (été), a tenu les promesses du site web de l’établissement, produit du terroir (en français dans le texte..) etc..

    Sur le chemin du retour, petite halte chez le bouilleur de cru local, enfin l’un des plus gros producteur de whisky japonais… Nikka à Yoichi (https://fr.wikipedia.org/wiki/Yoichi).
    L’histoire de cette distillerie est assez originale pour avoir donné lieu à l’un de ces fameux feuilletons du matin sur la NHK. Le fondateur était du famille de fabricant de saké qui se maria avec une charmante écossaise dans les années 20 et s’installa à Hokkaido, là où l’eau est assez pure pour produire ce whisky de très bonne qualité. Perso, malgré l’engouement mondial pour les produits japonais, je reste fidèle au type Lagavulin. Je suis ouvert cependant à toute tentative de conversion… 🙂

  • グルメツアー,  ホテル

    鉄板焼き@パレスホテル東京「濠」

    昨日の夕飯でした~

    鉄板焼きはGorgeousでした!来月の出張の為、ちょっと早めのお祝いでした。。。

    このホテルは特別の機会の時に泊まりに行きます(文京の人なのに!)。
    お部屋勿論素晴らしい、眺めも楽しいですが、プールも、皇居を見ながら泳いで非日常な感じ。朝食も最高。。

    見た目は普通の国際ブレックファースト様に見えるが、厳選材料使用しているから、高級です!
  • グルメツアー

    レストラン「かんだ」六本木で

    昔は六本木辺りがあまり好きではなかった。今はイメージがよくなりましたよね、15年ぐらい前以降ヒルズと国立新美術館が出て雰囲気は大分変りました。

    そこは隠れの三ツ星の日本料理があります:
    http://nihonryori-kanda.com/information

    Restaurant Kanda, à deux pas de Roppongi

    Restaurant Kanda

    Moi qui n’aime pas trop ce quartier, une des seules raisons qui me fera y passer une soirée est certainement la présence de ce petit restaurant, le Kanda (http://nihonryori-kanda.com/).

    C’est de la cuisine japonaise traditionnelle, très fine (d’où les étoiles…), avec quelques touches exotiques, comme ce sukiyaki aux pétales de truffes noires qui m’a laissé un souvenir impérissable.

    L’autre jour, c’était jour de hamo

  • グルメツアー

    Restaurant Michel Bras à Hokkaïdo

    En bonne compagnie…

    Un ravissement des papilles, dans un établissement très bien placé, à l’hôtel Windsor, dominant le lac Toya, dans le sud de Hokkaïdo…
    Je suis en général peu impressionné par un nom décliné en marque internationale. Pour moi un chef cuisinier est avant tout un artisan et la marque n’a pas grand chose à voir avec le talent de celui qui officie derrière ses fourneaux.
    Ceci étant dit, ce restaurant est tout à fait digne d’un circuit gourmet !

  • グルメツアー,  京都・Kyoto

    祇園 にしかわ

    此間、「孤独のグルメ」高級版の様な夜でした。マダムのお仕事との女子会で忙しくって、私は「祇園 にしかわ」に行きました!

    京都はね、最近観光はちょっと、、、ノーコメント。まー、こんな素敵なレストランがあるから特別な時間を過ごしました。
    http://r.goope.jp/gion-nishikawa/free/gion-nishikawa

    京都と言ったら、、色々頭に浮かんでるよね。食べ物なら、鱧(はも)料理が出てきます。

    Si vous passez par Kyoto…

    Arashiyama

    Comme on dit dans ces cas là, une vie ne suffirait pas pour découvrir tous les trésors culinaires de Kyoto…
    Chacune de mes escapades de Gion à Sanjô ou Arashiyama est l’occasion de rencontres ou d’expériences gustatives, architecturales ou simplement humaines particulièrement riches.

    La semaine dernière, j’étais à Gion.
    Espérant fuir les foules de touristes hybrides mi-humains mi-perche-télescopique-à-selfies, j’ai suivi les conseils de Madame et opté pour un dîner en solo chez Gion-Nishikawa (http://r.goope.jp/gion-nishikawa/free/gion-nishikawa).

    A Kyoto, il faut oser s’aventurer au plus profond des arrière-cours… surtout si aucun menu en globish ou chinois n’est proposé.

    Ah… le “hamo”, ce poisson aux arêtes récalcitrantes qu’il faut cisailler sur toute sa longueur pour en adoucir l’approche. Délicatement réchauffé dans son dashi, c’est l’un de mes rendez-vous favori à Kyoto. Wikipédia nous le traduit en murène japonaise, mais c’est surtout pour moi un poisson associé au Kansai, depuis notre première rencontre dans ce petit restaurant de Kibuné dont j’ai oublié le nom…